SAIDABIÎDA Forum
Salut cher ami(e). Nous sommes heureux de vous accueillir parmi nous au sein de notre grande famille de Saidabiida. Pour cela, nous vous invitons à vous inscrire tout en postant un premier message de présentation de votre personne, sur la rubrique "présentation" en donnant par ex : votre lien avec Saida et comment vous avez découvert le forum. Votre compte ne sera activé qu'après votre premier message de présentation. Merci et bienvenue parmi vos siens.

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

SAIDABIÎDA Forum
Salut cher ami(e). Nous sommes heureux de vous accueillir parmi nous au sein de notre grande famille de Saidabiida. Pour cela, nous vous invitons à vous inscrire tout en postant un premier message de présentation de votre personne, sur la rubrique "présentation" en donnant par ex : votre lien avec Saida et comment vous avez découvert le forum. Votre compte ne sera activé qu'après votre premier message de présentation. Merci et bienvenue parmi vos siens.
SAIDABIÎDA Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-29%
Le deal à ne pas rater :
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur congélateur bas – 338L
352.99 € 499.99 €
Voir le deal

L'administrateur et ses concitoyens

Aller en bas

L'administrateur et ses concitoyens Empty L'administrateur et ses concitoyens

Message par MOSTEFAI Mekki Lun 30 Mai 2011 - 22:42

]center] Qui sert son pays n’a pas besoin d’aïeux. (Voltaire)
[/center]

L’administrateur et ses concitoyens


Profitez, prenez de la peine
C’est l’argent qui manque le moins

Un riche administrateur, sentant sa mort prochaine.
Fit venir ses concitoyens, leur parla sans témoins ni preuve
Gardez-vous leur dit-il de s’emparer du magot
Que nous ont laissé nos aïeux :
Un trésor est caché dedans au fond des chaussées des rues de notre ville.
Je ne sais pas l’endroit exactement ; mais un peu de courage.
Vous le ferez trouver : si vous ne viendrez à bout.
Remuez de fond en comble dès qu’on aura fait l’out.
« Creusez partout nos rues, bêchez : ne laissez nulle place ou la main ne passe et repasse ; »
L’administrateur mort, les concitoyens vous retournent les fonds des rues.
Deçà, delà partout : si bien qu’au bout des décennies, Il en rapporta davantage.
D’argent rapide à posséder, point de caché.
Mais l’administrateur fut bien sage.
De leur montrer avant sa mort.
Que la pagaille parfois est un grand trésor.


Commentaire : Si bien dit par les fables de la fontaine, les problèmes de fond parfois dérangent certains individus dont la teneur d’acquis favorable à leur richesse, si j’ose le dire illicite. La ville de Saida depuis fort longtemps patauge dans la mélasse en raison des creusages inutiles dans presque toutes les rues. Tantôt pour faire passer une conduite de canalisation d’eau, tantôt pour faire aussi passer une installation d’une ligne électrique, l’argument justifie bien la raison, et, ainsi le cycle se répète à chaque fois si on veut dilapider des fortes sommes d’argent pour bien se servir. Le malheur après ces creusages, on restaure même pas les chaussées détruites. C’est un problème d’ordre général qu’il faut bien le discuter non pas de s’acharner dans les querelles byzantines. cheers:
[u][color=red][/colo [b]

MOSTEFAI Mekki

Masculin
Localisation : SAIDA
Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum