SAIDABIÎDA Forum
Salut cher ami(e). Nous sommes heureux de vous accueillir parmi nous au sein de notre grande famille de Saidabiida. Pour cela, nous vous invitons à vous inscrire tout en postant un premier message de présentation de votre personne, sur la rubrique "présentation" en donnant par ex : votre lien avec Saida et comment vous avez découvert le forum. Votre compte ne sera activé qu'après votre premier message de présentation. Merci et bienvenue parmi vos siens.

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

SAIDABIÎDA Forum
Salut cher ami(e). Nous sommes heureux de vous accueillir parmi nous au sein de notre grande famille de Saidabiida. Pour cela, nous vous invitons à vous inscrire tout en postant un premier message de présentation de votre personne, sur la rubrique "présentation" en donnant par ex : votre lien avec Saida et comment vous avez découvert le forum. Votre compte ne sera activé qu'après votre premier message de présentation. Merci et bienvenue parmi vos siens.
SAIDABIÎDA Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
OCEANIC Ventilateur sur pied – Hauteur réglable – Oscillation ...
21.99 €
Voir le deal

l ecole ? creuset du savoir ? bribes de souvenir

Aller en bas

l ecole  ? creuset du savoir ? bribes de souvenir Empty l ecole ? creuset du savoir ? bribes de souvenir

Message par baghdadi laaredj Jeu 19 Sep 2019 - 8:27

Certains de mes anciens eleves ne ratent jamais l occasion de me demander pourquoi j inscrivais en haut du tableau noir le mot POURQUOI .. hier encore ce fut au tour de MONSIEUR OUARDAS TAYEB actuel professeur d universite a grenoble .. Eh oui ce "pourquoi" utilise en terme de suppport pedagogique a intrigue mes eleves bien des annees apres ..Nous sommes en ete 1962 , j etais employe aux Ponts et Chaussees de Saida .. j aurais bien pu demarrer mon metier de vivre et metier tout cours.. mais quelque part ce fut bien l appel au large qui prit le dessus .. entre planque derriere un bureau et le noble metier d "deucateur ,le choix fut vite decide .. JE SERAI ENSEIGNANT .. Le starter n a pas bien fonctionne car malgre mon brevet elementaire de cycle primaire BEPC et mon nBE brevet elementaire de l epoque je fus envoye au KREIDER en qualite d INSTRUCTEUR le titre me laissait reveur .. Etre un instructeur c est pas tentant me suis dit Maalich DONNONS DES INSTRUCTIONS contre salaire .. Le terme d instructeur correspondait beaucoup plus a une categorie prof car pour ceux qui n avait pas le brevet etaient classes MONITEUR .. la encore un moniteur ? c etait pas clair .. Bon tous les sacrifies du devoir d alphabetisation se mettaient a l oeuvre .. Le niveau moniteur etait vraiment trop bas au point ou des candidats "enseignant " savaient eux memes a peine lire et ecrire..J avoue que j etais un peu trop scrupuleux et n ayant pas de notion de pedagogie je culpabilisai ,, Si mon eleve ne comprenait pas , j etais concaincu d etre seul responsable .. Et je ne devais pas ertre en defaut .. J ai pris mon metier a bras le coeur amour et passion .. Je devorai les livres D ALAIN PESTALOZZI LA MONTESSORI ; ALAIN ; JJ ROUSEAU .. .. et surtout des approches ou bribes de psychologie de l enfant .. Je ressentais comme mon maitre admire pestalozzi qui disait que le bonheur de mes eleves etaient mon bonheur ma satisfaction mon essence et mon existence .. J appliquai les conseils du GRAND ALAIN qui persistait et signait qu il ne suffit pas de connaitre son programme mais SURTOUT connaitre ceux a qui le programme etait destine .. connairte ses eleves cerner la psycho de groupe et avoir une idee sur le developpement mental de mes eleves .. savoir que l enfant passe par differents stade de developpement .. Le Stade formel cest a dire en jargon la TROISIEME DIMENSION ne demarre qu a l age de 9-10 .. J ai essaye de faire de ma classe un lieu de convivialite ou il etait bon y vivre .. j etais le copain de mes eleves leur grand frere leur confident .. MONSIEUR AISSANI CHEIKH me rappelait que je distribuais des pieces de monaie aux eleves qui repodaient juste et CHEIKH EXCELLAIT y decrochant son argent de poche ha ha ha .. Je me ruinais et cherchai l emulation a tout prix .. L idee d ecrire POURQUOI repondait a un objectif .. stimuler la rflexion , L eleve reflechit avant d agir .. par les mille et un pourquoi on stimule d eventuels neurones . On creuse on cherche a COMPRENDRE au point ou mon bonheur consistait a repondre aux questions de mes eleves et un subtil jeu s etablissait dans la bonne humeur mes eleves devenant mes prof cherchaient a me coller .. et c est en me posant ces questions que mes eleves decouvraient le savoir et limense plaisir de partager .. Bien plus tard j avais un projet de mettre en oeuvre un sociogramme pour la dispostion des eleves dans la classe , d abord on laisse les eleves se choisir c le choix initial d un camarade de table .. et puis apres un bon mois on procede a untest .. es questions sont posees .. quel est ton camarade de classe prefere et avec lequel tu voudrais t asseoir ? question le camarade avec lequel tu ne voudrais pas t assoeoir , et puis quel est le camarade qui aimerait s assoeoir avec toi et enfin le camarade qui n aimerait pas s assoeoir avectoi .. on decouvre combien il y a trop d illusions, trop d erreur dans les choix mais les tests corriges et les eleves places dans les voeux et hop on en fait une salle de classe bien trop harnonieuse J esper que mes anciens eleves me pardonnent .. j ai toujours essaye d etre juste d etre vrai et trop soucieux des acquisitions .. voila


baghdadi laaredj
membre super actif
membre super actif

Masculin
Localisation : Saida
Nombre de messages : 4235
Age : 77
Date d'inscription : 02/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum