SAIDABIÎDA Forum
Salut cher ami(e). Nous sommes heureux de vous accueillir parmi nous au sein de notre grande famille de Saidabiida. Pour cela, nous vous invitons à vous inscrire tout en postant un premier message de présentation de votre personne, sur la rubrique "présentation" en donnant par ex : votre lien avec Saida et comment vous avez découvert le forum. Votre compte ne sera activé qu'après votre premier message de présentation. Merci et bienvenue parmi vos siens.

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

SAIDABIÎDA Forum
Salut cher ami(e). Nous sommes heureux de vous accueillir parmi nous au sein de notre grande famille de Saidabiida. Pour cela, nous vous invitons à vous inscrire tout en postant un premier message de présentation de votre personne, sur la rubrique "présentation" en donnant par ex : votre lien avec Saida et comment vous avez découvert le forum. Votre compte ne sera activé qu'après votre premier message de présentation. Merci et bienvenue parmi vos siens.
SAIDABIÎDA Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Xiaomi Mi True Wireless 2S – Écouteurs ...
Voir le deal
44.79 €

Lewcham...

Aller en bas

Lewcham... Empty Lewcham...

Message par mancer ahsene Jeu 3 Jan 2019 - 12:53

Tatouage,du Tahitien :"tatau",est un dessin esthétique et symbolique réalisé sur la peau. On rencontre cette tradition de l’Afrique du Nord à l’Océanie en passant par le Moyen Orient.  En Algérie, sa pratique traditionnelle est appelée lewcham  ou el-âyacha désignant ce qui fait vivre, dénotant la fonction thérapeutique ou protectrice qui lui est conférée. Le tatouage traditionnel en Algérie est une pratique pré-islamique en voie de disparition que l’on retrouve en particulier chez les femmes issues des générations précédant l’indépendance du pays. Certains limitent le tatouage à la simple expression d’une appartenant tribale, d’autres encore rattachent l’origine de la pratique à la volonté des femmes de s’enlaidir dans le but de se protéger des soldats français durant la colonisation, ce qui n’est pas dénué de fondement puisque durant la colonisation des femmes l'ont effectivement adopté  à des fins politiques.Il est réalisé par une "aâdassiya". La pratique du tatouage traditionnel  disparaît  avec l’alphabétisation et la diffusion de pratiques religieuses interdisant les modifications  corporelles  Le tatouage a de multiples fonctions. Il est tout d’abord esthétique dans un contexte où les tatouages étaient des marqueurs de beauté et de féminité. Il met aussi en scène plusieurs symboles. Chaque symbole, de la lune à l’œil de la perdrix (ain el hajla), est placé dans un endroit particulier et comporte sa propre signification. La perdrix par exemple est représentée avec un losange du fait d’un losange blanc présent sur la tête et la gorge de l’animal. La perdrix en Algérie est un oiseau qui est souvent associé à la beauté et à la grâce. Les tatouages placés sur la poitrines ou au dessus des chevilles font usage de motifs représentant la fertilité, tandis que ceux qui sont placés sur les bras tendent à mettre en scène des scorpions ou des gazelles.
La fonction du tatouage est également  thérapeutique , il vise à favoriser la fécondité ou protéger du mauvais sort (pouvoir magique) et guérir des maladies en l’absence de docteurs. Lorsqu’ils sont des outils de guérison, les tatouages étaient aussi mobilisés par certains hommes.Enfin, le tatouage est aussi un marqueur de statut social et d’appartenance clanique.
Source:"The Casbah post".
mancer ahsene
mancer ahsene
membre super actif
membre super actif

Masculin
Localisation : saida
Nombre de messages : 2647
Date d'inscription : 01/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum