SAIDABIÎDA Forum
Salut cher ami(e). Nous sommes heureux de vous accueillir parmi nous au sein de notre grande famille de Saidabiida. Pour cela, nous vous invitons à vous inscrire tout en postant un premier message de présentation de votre personne, sur la rubrique "présentation" en donnant par ex : votre lien avec Saida et comment vous avez découvert le forum. Votre compte ne sera activé qu'après votre premier message de présentation. Merci et bienvenue parmi vos siens.

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

SAIDABIÎDA Forum
Salut cher ami(e). Nous sommes heureux de vous accueillir parmi nous au sein de notre grande famille de Saidabiida. Pour cela, nous vous invitons à vous inscrire tout en postant un premier message de présentation de votre personne, sur la rubrique "présentation" en donnant par ex : votre lien avec Saida et comment vous avez découvert le forum. Votre compte ne sera activé qu'après votre premier message de présentation. Merci et bienvenue parmi vos siens.
SAIDABIÎDA Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -26%
DeLonghi Détartrant écologique pour ...
Voir le deal
9.90 €

Nouvelles de Saïda

Aller en bas

Nouvelles de Saïda Empty Nouvelles de Saïda

Message par houaribensouici Jeu 30 Mar 2017 - 20:16

Nouvelles de Saïda



la tension sur le lait subventionné persiste

La tension sur le lait, communément appelé «lait de poudre», cédé à 25 DA, se fait désirer et il faut se lever tôt pour dégoter un sachet. Sur les étals, seul le lait de vache, dont le prix est de 50 DA, est disponible.
Les commerçants, pour vendre le lait de 50 dinars boudé par les clients, imposent la vente concomitante, ce qui n’arrange pas les consommateurs dont le budget est limité.

Les règles d’hygiène ne sont pas respectées dans les cafés

Un grand nombre de cafés à Saïda n’observent pas les règles élémentaires d’hygiène. Les verres déjà utilisés par les clients sont plongés dans une eau noirâtre sans être sérieusement rincés pour être réutilisés et servir à d’autres clients. L’état de quelques chaises et tables est à déplorer et nécessite d’être remplacées. Mais le grand problème est l’absence de toilettes dans les cafés du centre-ville. Certains propriétaires de ces établissements ferment les toilettes et cèdent la clé uniquement aux connaissances. Quand est-ce que les directions concernées réagiront ?

Le calvaire des caves inondées perdure

De nombreux bâtiments sont encore inondés dans diverses cités, notamment à Nasr, Badr et tant d’autres. Les services d’hygiène utilisent une motopompe pour aspirer ces eaux noirâtres et fétides, puis, quelques jours plus tard, les caves se remplissent de nouveau à cause des eaux d’infiltration. «Seuls les murs de soutènement peuvent résoudre le problème», explique un architecte. Pourtant, une enveloppe de 127 milliards de centimes a été débloquée du temps de Saïd Meziane, l’ex- wali, pour la daïra de Saïda, les communes de Aïn Hadjar et Rebahia, en vue de l’aménagement des bâtiments recensés en axant le travail sur l’état des caves et l’étanchéité des terrasses.
Sid Ahmed
houaribensouici
houaribensouici
membre super actif
membre super actif

Masculin
Localisation : saida
Nombre de messages : 1632
Date d'inscription : 15/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum